Top 10 Meilleure Cabine De Sablage 2020

Difficile de faire un choix pour votre nouvelle Cabine De Sablage ? Nous avons rédigé ce guide d’achat spécial Cabine De Sablage pour vous aider, avec le TOP10 des meilleures ventes du moment, des tests, des avis… Comme dans tous nos guides d’achats, nous avons fait le maximum pour vous aider à choisir la meilleure Cabine De Sablage !

Notre sélection de cabine de sablage

Guide d’achat cabine de sablage

La cabine de sablage est l’outil idéal pour tous ceux qui doivent nettoyer et entretenir différents matériaux avec un résultat impeccable. Notre guide vous aide à vous y retrouver parmi les comparatifs afin de dénicher la meilleure cabine de sablage.

Quelques précisions sur le sablage

Le sablage est une technique qui a été longuement utilisée dans les industries, mais est actuellement accessible aux particuliers. Cela consiste donc à nettoyer, décaper ou de préparer une surface en projetant de la matière abrasive ou du granulat sur celle-ci. Le processus consiste à projeter les granulats ou les matières abrasives avec une très importante puissance sur la surface à traiter.

À l’origine, le sablage était uniquement utilisé pour le ravalement de façades, ce qui lui vaut son appellation. Aujourd’hui, l’apparition d’autres abrasifs tels que le silicate d’aluminium, le corindon ou la grenaille (grenaillage) a permis d’utiliser la technique pour d’autres travaux. Ainsi, le choix de l’adhésif ou du granulat se doit donc de dépendre de la surface à traiter. De plus, de nos jours, l’utilisation du sable n’est presque plus d’actualité. La raison de cela est la présence de silice cristalline qui est particulièrement néfaste pour la santé des poumons.

Pour ce qui est de la technique proprement dite, deux procédures sont possibles. L’une consiste à décaper totalement la surface. Il s’agit alors d’un sablage à haute pression. L’autre process, quant à lui, consiste à « nettoyer » la surface. On parle alors d’aérogommage ou de sablage à basse pression.

Quelques détails sur la cabine de sablage

Il faut savoir qu’une cabine de sablage peut avoir différentes formes. D’une manière générale toutefois, elle compte un hublot via lequel vous pourrez contrôler le pistolet. Il y a aussi la présence d’une trappe sur un côté de l’appareil pour introduire la ou les pièces à nettoyer. Comme il a été dit précédemment, cet outillage compte également un pistolet qui est relié à un compresseur d’air. On compte aussi des ouvertures sur chaque côté de l’appareil pour que vous puissiez introduire vos mains. Ces ouvertures sont complétées par des gants robustes et parfaitement étanches. La machine compte également un cône de récupération agrémenté d’une trappe de vidange et une bride d’aspiration. Ces derniers éléments permettent ainsi de récupérer les abrasifs ou granulats recyclables.

Par ailleurs, il faut aussi savoir que les modèles de cabine de sablage que vous trouverez sur le marché se différencient par leurs dimensions. Cela signifie donc que différentes capacités sont disponibles. Pour choisir la cabine qui correspond parfaitement à vos besoins, vous devrez tenir compte de la dimension des éléments que vous voulez travailler. En outre, pour une utilisation personnelle, il est important de penser à l’usage de la machine. En effet, généralement, un type de cabine donné est destiné à une utilisation précise qui ne correspondra pas à une autre. Il existe également des cabines très perfectionnées que l’on retrouve surtout dans les grandes industries. On parle ici des modèles robotisés qui fonctionnent sans la présence d’opérateur.

Les utilisations de la cabine de sablage

Cette machine est à l’origine un outillage professionnel, mais elle trouve désormais sa place entre les mains de tout un chacun.

On trouve des sableuses de tous types et pour travaux variés. Les cabines de sablage ont le même rôle que les sableuses pneumatiques ou que les cuves à ultrasons. Couplées à un compresseur d’air, elles redonneront un aspect de surface neuf en enlevant peinture et rouille avec une grande précision.

Elles présentent l’avantage de l’utilisation en intérieur. Ainsi lorsque vous avez de petites pièces comme des pièces mécaniques dont vous voulez enlever la rouille il vous suffit de les placer dans la cuve pour les dérouiller.

Elles vous permettront sablage, polissage et décapage tout en gardant propre votre espace de travail.

Que ce soit en intérieur ou en extérieur sur de petites ou de grandes dimensions, la cabine de sablage trouve partout sa place pour embellir et entretenir le béton, le bois, le métal et même le verre.

Les différents types de cabine de sablage

Les cabines de sablage diffèrent essentiellement par l’équipement dont elles sont dotées et bien sûr par leurs dimensions.

  • Technique abrasive

Il existe de nombreux abrasifs avec lesquels les cabines sont compatibles. Ainsi certaines d’entre elles, très polyvalentes acceptent le corindon, la grenaille, les microbilles, les billes de verre et les granulats de verre. D’autres sont un peu plus spécifiques. De même la granulométrie (ou rugosité chiffrée en microns pour exprimer le pouvoir décapant) de ces abrasifs peut varier.

  • Recyclage de l’abrasif

Certaines cabines de sablage procèdent au recyclage d’une partie de votre abrasif. Ces machines vous permettent une utilisation à la fois plus responsable vis-à-vis de l’environnement et plus économique.

  • Les buses

En parcourant les tests et comparatifs entre machines vous notez souvent que les cabines de sablage sont équipées de buses en tungstène, en carbure ou en céramique (pour une durabilité variable selon la matière). De même ces buses ont des diamètres différents pour correspondre aux différents abrasifs.

  • La polyvalence

Les fabricants munissent leurs machines d’un pistolet fixe et d’un pistolet à gâchette. L’intérêt de coupler ces 2 types de pistolet de sablage réside dans la plus grande polyvalence acquise par votre cabine. Vous pouvez dans ce cas appliquer les traitements de surface comme le dégraissage, le microbillage et le grenaillage sur de petites pièces à l’intérieur de la cuve, mais aussi polir et sabler en extérieur.

Les critères de choix

Divers critères sont à observer durant l’achat d’une cabine de sablage. Vous devrez vous attarder sur ces points si vous voulez choisir la meilleure du marché.

Le volume de la cabine

Selon la taille des pièces que vous avez à travailler, il vous faut une cabine d’un volume plus ou moins grand. Comparez donc les dimensions intérieures des cuves de chaque machine. Cela peut impliquer un encombrement plus important dans votre atelier.

Le diamètre des buses

Mieux vaut que votre cabine de sablage soit équipée d’un jeu de buses de diamètres différents pour accepter des billes de tailles variables et fournir une abrasion efficace en toutes circonstances. Si possible, il est également intéressant que votre nouvelle cabine de sablage soit munie de buses de rechange. D’une manière générale, une buse de diamètre inférieur à 3,5 mm est idéale pour l’utilisation d’un granulat fin. Pour un travail de décapage nécessitant un abrasif robuste, il est nécessaire d’opter pour une buse de 4 à 12 mm de diamètre.

Par ailleurs, pour disposer d’un rendement satisfaisant, il est préférable de choisir une buse venturi plutôt qu’une buse cylindrique. La première permet en effet d’avoir une vitesse de projection plus importante pouvant aller jusqu’à 700 km/h. La seconde, quant à elle, ne va projeter les granulats qu’à une vitesse de 300 km/h.

Le compresseur

C’est une évidence les sableuses pneumatiques (à surpression) fonctionnent sous pression c’est-à-dire avec de l’air comprimé. Vérifiez donc que votre compresseur délivre une pression de travail suffisante et qu’il est compatible avec le débit d’air maximal de la cabine de sablage qui vous intéresse. Il s’agit donc de l’élément qui approvisionne la cabine en air compresser.

Il est aussi important de savoir que le débit d’air du compresseur doit être au moins 1,5 fois supérieur de celui de la cabine. Cette particularité permet de garantir le fonctionnement optimal de l’appareil. Pour des travaux d’aérogommage par exemple, le débit du compresseur devrait être supérieur à plus de 400 litres par minutes. Dans ce même ordre d’idées, si vous pouvez vous le permettre, optez pour une cabine disposant d’un débit de 800 et 1000 litres par minute. Sachez aussi que le choix de la puissance de compression doit aussi s’adapter au diamètre de la buse.

La présence de détendeurs de pression

Dans ce genre de travaux, il est souvent essentiel d’avoir la possibilité de régler ou d’ajuster la pression. Pour cela, il est crucial de préférer une cabine équipée de détendeurs de pression, notamment pour effectuer des travaux d’aérogommage.

Le confort de travail

Les équipements installés sur les cabines de sablage vous apportent des améliorations significatives.

La visibilité de vos pièces peut profiter de l’éclairage intérieur (un néon le plus souvent) et de l’aspiration des poussières. En effet un dépoussiéreur ou aspirateur cyclone filtrant est indispensable pour éviter le nettoyage de la vitre trop régulièrement pendant le travail.

À cause des vibrations sur la tôle dont est fait le châssis des cabines de sablage, ces machines peuvent être bruyantes. Il existe des machines qui font peu de vibrations.

Enfin des indicateurs comme le manomètre, le régulateur de pression ou les soupapes de sécurité sont de précieux auxiliaires.

Le prix

Il faut savoir que cet équipement de sablage est relativement abordable si on compare les prix d’autres matériels du même type. Généralement, vous n’aurez pas de difficultés à dénicher une cabine de sablage avoisinant quelques centaines d’euros. Sachez cependant que les prix affichés n’incluent pas les prix des compresseurs. En outre, les prix vont varier en fonction de la capacité des modèles disponibles sur le marché, des types d’abrasifs compatibles. Sur ce dernier sujet, il faut savoir que les modèles de premiers prix ne sont pas capables de gérer tous les types de granulats. Si cette fonctionnalité est importante pour vos activités prévues, il va vous falloir investir un peu plus que prévu.

Les différents types de granulats ou abrasifs

D’une manière générale, une cabine de sablage est compatible avec tous les types d’abrasifs ou granulats secs existants. Toutefois, comme cela a été mentionné plus haut, il est important de les choisir en fonction de la matière à travailler. Il faut aussi savoir que la plupart des granulats que l’on peut employer avec une cabine de sablage sont recyclables. Ils peuvent donc être réutilisés, généralement à plusieurs reprises. Il est également possible d’utiliser différents abrasifs pour travailler un seul élément dans le but d’effectuer différents traitements. On peut entre autres parler du processus de détartrage, puis de satinage par exemple.

Pour vous aider à savoir un peu plus dans le sujet, voici les différents types de granulats que vous pourrez utiliser.

La grenaille

La grenaille est un granulat métallique qui dispose d’importantes capacités d’abrasion. Avec elle, vous avez la possibilité de réaliser plusieurs types de travaux :

  • Le décapage
  • Le dérouillage
  • Le Satinage
  • Le dépolissage
  • Le décalaminage

Ce type d’abrasif se caractérise par son apparence en forme de microbilles en aciers. Son principal inconvénient est qu’il n’est pas recyclable.

La bille ou le sable de verre

Sous forme de microbille, ce type d’abrasif s’utilise principalement pour la réalisation d’une finition de surface pour rendre celle-ci uniforme. Il est également possible de l’employer dans le but d’éliminer des bavures sur une surface.

Le corindon

Également appelé sable de corindon, il s’agit d’un granulat très efficace pour décaper de la peinture ou pour enlever la rouille. Vous pourrez aussi l’employer dans le cas où vous voulez réaliser des rugosités en appliquant ultérieurement un revêtement supplémentaire ou une peinture. Cet abrasif figure parmi ceux que l’on peut réutiliser à de nombreuses reprises. En outre, il dispose d’une importante résistance, d’un faible dégagement de poussière et consomme peu d’air comprimé.

Le silicate d’aluminium

Le silicate d’aluminium est également un granulat idéal pour le décapage d’une peinture sur une surface donnée. De plus dans le cas d’une remise d’une nouvelle couche, la zone traitée sera plus adhérente. Le seul inconvénient de ce granulat est qu’il ne peut pas être réutilisé, mais est tout de même plus abordable que du corindon.

Les microbilles céramiques

Plus résistantes que les microbilles de verres, ce type d’adhésif est idéal pour le décapage de supports en aluminium ou en acier inoxydable.

Le bicarbonate de soude

Pour ce qui est de ce type de granulat, il permet de remettre en état une surface, de dégraisser, et d’enlever de la rouille et de la peinture. Le bicarbonate de soude est donc polyvalent, notamment sur différents supports. En effet, vous pourrez l’utiliser sur du bois, du métal, du plastique ou même sur de la pierre. Son principal avantage est qu’il est particulièrement écologique et peut être réutilisable plusieurs fois. Son prix est toutefois assez élevé, mais le rendu final en vaut la peine.

Top des ventes

Dernière mise à jour : 2020-07-11 02:30:11